» La photo-therapie en question
Archive
Catégories
Modele
septembre 2022
L M M J V S D
« Août    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

La photo-therapie en question

Un truc qui m’énerve au plus au point c’est certains photographes qui font de la photo-thérapie, ils pensent guérir des femmes de leur manque d’assurance en les photographiant dénudé, contre bien entendue une somme d’argent substantiel, de qui ont se fou là.

Déjà ce terme en deux mot n’existe pas, en effet soit on est photographe, soit on est thérapeute, les deux sont incompatible.

La photographie et un art qui consiste a capturé et modelé la lumière, la thérapie est une science qui permets de soigné des gens atteint de trouble psychologique mineur ou majeur, qui vont des tocs aux maladie schizophrénique en passant par les dépressions majeurs comme la mélancolie ou les maladie bipolaire.

LA PHOTOTHÉRAPIE est une science qui se sert de la lumière led dans des cas très particulier lié à des maladies de peau ou de cancer, rien à voir donc avec la photographie.

Un thérapeute ou un psy a fait des études très poussée en science humaine, il a appris à voir dans le comportement, des troubles plus ou moins graves. Le vrais thérapeute n’a nul besoin de foutre ses patients à poil pour les soignés, tout au plus, il les allongera dans un fauteuil moelleux pour que ses patient/e leurs délivrent leurs angoisses. Il dispose pour se faire d’un large éventail de thérapie comme la thérapie cognitive-comportemental, les thérapies humaniste ou béhavioriste et bien d’autre.

A noté que le thérapeute et le psychologue ne sont pas des médecins, seul le psychiatre ont le droit de prescrire des médicaments ou de faire des diagnostiques de maladie. Bien sur ces disciplines sont encadrées par la loi.

J’ai fait des études de psychologie, que je n’ai pas mené à leur thermes pour des raisons financière, donc je connais très bien le sujet, pourtant je ne mélange pas les deux. J’avais un modèle atteinte de bipolarité (maladie maniaque- dépressive), la photographie n’avait aucun impact sur son comportement et pour cause, cette maladie est génétique et elle agit sur les humeur, cette maladie grave, conduit en des acte de mutilation et même à des TS.

Apres plusieurs mois a sont contact, et pas mal de crise, et grâce à mes connaissance en psychologie et à la simple observation logique, j’ai décelé ce trouble, je lui ai donc longuement parlé, en dehors bien entendue des séances photo, pour qu’elle consulte un psychiatre, a cela j’ajoutais une thérapie humaniste qui consistait en une prise de conscience de son état, mon rôle s’arrêtais la, et jamais je n’ai demandé le moindre centime pour ce service et elle restait libre de posé ou non pour moi ou d’autre photographe. Du reste, le diagnostic a été confirmé par un vrai psychiatre et la jeune femme est sous traitement à vie. Elle a depuis, repris une vie saine, elle a aussi arrêté la photo, tant pis pour moi, c’est le risque.

Donc pour moi, les photo-thérapeutes de mes deux, ne sont qu’un moyen de se faire du fric en vendant de l’illusion et des mensonges tout en se rinçant l’œil.

N’importe qu’elle photographe un peu doué dans son art puisse le faire sans demandé les moindres centimes aux jeunes femmes et sans user de ce terme aussi pompeux que bidon. Bizarrement il n’y a jamais d’homme dans ces séances, ces dernier serais t’il moins influençable?

Donc mademoiselle, si vous avez des problèmes PSY, allez voir un vrais psychiatre, il ne vous en coûtera pas plus cher et c’est remboursé par la sécu et surtout vous n’aurez nul besoin de vous mettre nu. Si vous n’avez aucun problème, posez pour des photographes gratuits, ils sont légions et la grande majorité sont très sérieux.

JCG-ART - www.jcg-art.fr - Copie interdite article L.111-1 et L.123-1 du code de la propriété intellectuelle Created by Dream-Theme — premium wordpress themes. Up