» Trop de photographie tue la photographie…
Archive
Catégories
Modele
septembre 2022
L M M J V S D
« Août    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Trop de photographie tue la photographie…

Trop de photographie tue la photographie…

Trop de photographie tue la photographie, et la place dans une sorte de banalité affligeante. À une époque pas si lointaine, la photo était réservée à deux catégories de photographe, les pros et les passionnées. depuis l’arrivée du numérique et la vulgarisation de la photo par les medias, tout un chacun peut se revendiquer photographe.

La gourmandise de certains constructeurs de boitier et tel qu’à peine avez-vous acheté un boitier neuf, un autre sort avec plus de ceci, plus de cela, plein format, etc. Et la débauche technologique ne semble plus avoir de limite. même les personnes atteintes de parkinson ont leurs boitiers qui compensent le tremblement, c’est pour dire. Mais là ne s’arrête pas cette frénésie imbécile, on fait aussi des téléphones avec des capteurs plus puissants que de véritable boitier dédié, enfin, ce sont plus des appareils photo avec un téléphone autour. Le comble, c’est qu’ils ont même fait des boitiers prédictifs, à peine vous posez le doigt sur le déclencheur, que ce con d’appareils commence à photographier vos pompes, une merveille d’après les geeks. Il y a aussi les appareils style 1950 auxquels on a greffé un capteur de fou et qui coute un bras, que du bonheur pour les pseudos photographe bobo nostalgique.

Parlons des nouveaux photographes, parce que de ce côté, cela bat tous les records. On trouve ceux qui shoot tout ce qu’ils voient, les gros fêlés, plus le compteur affichent de photos et plus ils sont contents, en automatique bien sur, car c’est malade de l’index ne savent même pas que leur bijoux de technologie a aussi un mode manuel. Ces gogoliens se retrouvent sur des forums aussi fades qu’inutiles pour savoir qui a le plus gros z objectif. d’autres, qui shoot très peu mais qui se montre avec 4 boitiers dernier cri autour du cou, sur les salons ou autres manifestations a la mode, cela fait mouiller les minettes paraît-il à passer pour un pro. Ces gros blaireaux, pas foutus de faire une photo correcte, s’en contrent foutent, ils croient avoir la classe. il y a ceux, et pas des moindres qui réunissent presque les deux premières catégories en plus d’êtres des escrocs à la petite semaine, qui voient dans la photo, un bon moyen de se faire du fric facile, en photographiant de pauvre fille en mal de reconnaissance sociale et qui pense êtres des modèles. On retrouve bien sur ces même « photographe » dans des mariages, voir dans les maternités, ce sont du reste ceux-là qui vous font du noir et blanc pourrie avec des fleurs outrageusement en couleur, un délice pour les pauvres clients qui voit dans cette merde insipide, des œuvres d’art. Que du bonheur la photo… À oui, il y a les autres, les sérieux, les assidus, les besogneux, les modestes, les désintéressés, mais celui-là n’est pas la peine d’en faire la pub je pense, ils ont des photos à faire !

JCG-ART - www.jcg-art.fr - Copie interdite article L.111-1 et L.123-1 du code de la propriété intellectuelle Created by Dream-Theme — premium wordpress themes. Up